jeudi 24 août 2017

Grand Son et Lumière - Maillezais au temps des cathédrales

Le nouveau spectacle son et lumière intitulé
Maillezais au temps des évêques,

s'est déroulé les 18, 19 et 20 août sur le site de l'abbaye de Maillezais avec en toile de fond l'église abbatiale.
Environ 80 figurants acteurs se sont succédés sur ce magnifique plateau.
De plus quelques acteurs professionnels ont animé le spectacle avec le jongleurs, acrobates
Les répétitions se sont succédées du dimanche 13 août au 17 août d'abord en journée pour régler les différentes scènes, en costume puis en soirée avec une générale le 17 août.

















 
 
 
 

 
Première réunion,
Les acteurs sont rassemblés


 
 
 
 

Dernières recommandations


Les acteurs ont revêtu leur costume

 
Les acteurs sont attentifs aux recommandations du  metteur en scène
 
 

 
Concertation avec Jacques Boireau le metteur en scène

 
Jacques Boireau s'adresse à ses comédiens bénévoles

 
Paul Sourisseau, le président de l'association s'adresse à son tour aux comédiens

 

 
Jacques Boireau participera à certaines scènes, il a revêtu sa tenue de moine

 
Jacques Boireau est attentif à certaines suggestions

 
"L'herbier" est prêt à répéter, le texte de son rôle à la main

 
Un marchand

 
 
 
 
Rabelais, le moine qui se réfugie à Maillezais est déjà très concentré
 




 Rabelais en situation

 
 
Jean de Marconnay, 4 ème évêque contesté par les moines
 
 
 

 
 Geoffroy d'Estissac, 16 ème évêque qui a accueilli Rabelais à Maillezais


 
Les "petits diables lutins"

 
 

 
Le groupe des vierges sages et folles

 
Un marchand

 
Les acteurs en costume
 
Rabelais, rôle central 


 
Le "verrier"

 
Le metteur en scène dirige les villageois

 
L'évêque Geoffroy Pouvreau, premier évêque de Maillezais en 1317

 
Geoffroy Pouvreau avec le Notaire
 
 
 
 
Quelques séquences du scénario



 
Affiche du spectacle
 


  __________________________________________________________________________________

Articles Ouest France
 
 __________________________________________________________________________________

Les sept siècles de l'évêché en sons et lumières
Publié le 15/08/2017 à 02:44



·         Dernières recommandations de Jacques Boireau avant la première répétition. Premier évêque de Maillezais, Geoffroy Pouvreau, entre en scène. Les villageoises attendent le moment d'entrer en scène. Les acteurs attendent les instructions du metteur en scène. | 
 
Quatre-vingts bénévoles répètent sur le site abbatial pour des représentations qui auront les 18, 19 et 20 août. Au menu : pyrotechnie, mapping-vidéo et scènes diverses.
Moines, villageois, bandits, marchands ou évêques, les bénévoles s'apprêtent à jouer dans la quatrième édition du son et lumière organisé par l'association des Amis de l'abbaye avec Eclipsonic Les couleurs de la nuit.
Le spectacle sera présenté les 18, 19 et 20 août.

Nouveau spectacle

Les 80 acteurs avaient rendez-vous, dimanche 13 août, avec Jacques Boireau, auteur du scénario et metteur en scène du spectacle dont l'objet cette année est le septième centenaire de la création de l'évêché de Maillezais. « On commence avec Rabelais qui attend l'évêque Geoffroy d'Estissac dans le scriptorium où il trouve un vieux manuscrit, et on plonge avec lui dans le passé, » des constructions gothiques, de la création de foires, de la guerre de Cent ans...
Les techniques sont les mêmes que pour les spectacles précédents : mapping-vidéo (fresque lumineuse), pyrotechnie, enchaînement de scènes et de projections alternées, c'est-à-dire un même dispositif pour un nouveau spectacle mais dans un autre lieu du site abbatial.
Nouveau cette année : la participation de quatre artistes professionnels de la Compagnie Alagos et de membres de l'association Dactrad, spécialisée dans la musique ancienne traditionnelle.
 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Maillezais remonte au temps des évêques


Publié le 20/08/2017 à 03:09

 
 
·         La quatrième édition du Son et lumière raconte l'histoire de la fondation de l'évêché de Maillezais, au XIVe siècle. Des bénévoles jouent les rôles de Geoffroy Pouvreau, Geoffroy d'Estissac et Jean de Marconnay 1er, 16e et 4e évêque de Maillezais. | 
 
La quatrième édition de Son et lumière met l'accent sur la commémoration du septième centenaire de la création de l'évêché de Maillezais. Une vraie plongée dans l'histoire de l'abbaye.
On a vu :
1 Les 700 ans de la création de l'évêché de Maillezais
Les jeux de scène alternent avec les projections de fresques lumineuses et les prouesses pyrotechniques d'une équipe de professionnels, Éclipsonic, les couleurs de la nuit, dont les prestations dépassent les frontières de l'Hexagone. Jacques Boireau revient, cette année, avec un nouveau scénario, qui rappelle la période gothique avec l'embellissement de l'abbatiale, devenue cathédrale. Maillezais est devenu le siège épiscopal en même temps que Luçon, en 1317.
2 Un show qui remonte le temps
Pendant une heure, on est pris par la magie des sons et de la lumière pendant que se déroule le spectacle vivant, un beau panorama de scènes du quotidien de villageois du XIVe siècle, leur labeur, les foires, les réjouissances... On vit le temps des évêques de Maillezais.
« On commence avec Rabelais qui attend l'évêque Geoffroy d'Estissac dans le scriptorium où il trouve un vieux manuscrit, et on plonge avec lui dans le passé », raconte Jacques Boireau, le scénariste. Ces étapes fondatrices reprennent vie dans le spectacle et se mélangent très bien avec les projections vidéos et pyrotechnies. Les vestiges de la cathédrale en sortent magnifiés.
3 Des bénévoles, des acrobates, des musiciens...
Ce dimanche est soir est la dernière occasion de profiter de ces moments intenses. Ils sont 80 bénévoles-acteurs et figurants de l'association les Amis de l'abbaye, des acrobates et jongleurs de la Cie Alagos, et des membres de l'association Dactrad, spécialisée dans la musique ancienne traditionnelle. « Ce seront des retrouvailles heureuses pour un spectacle à l'intitulé évocateur, Maillezais au temps des évêques », souligne Paul Sourisseau, président de l'association organisatrice.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

 
Quelques scènes lors de la semaine de répétitions
 



 


 


 


 
 

 
 





lundi 17 juillet 2017

Son et lumière des 18, 19, 20 août 2017


Cinq ans après un premier spectacle « Des pierres et des hommes », un nouveau compte à rebours est lancé pour la centaine d'adhérents, figurants des Amis de l'abbaye.

 

 « Pour le 7e centenaire de notre cathédrale, nous allons proposer un spectacle son et lumière qui aura lieu, les 18, 19 et 20 août prochains. D'ores et déjà, la concentration est de mise entre les adhérents-acteurs, impatients de montrer leur attachement à leur association », souligne le président Paul Sourisseau. « Ce seront des retrouvailles heureuses pour un spectacle à l'intitulé évocateur, Maillezais au temps des évêques. »

Les Amis de l'abbaye étaient réunis, vendredi dernier, avec l'auteur et metteur en scène, Jacques Boireau, pour préparer le prochain spectacle son et lumière.

En 2012 et 2013, était donné le spectacle Des pierres et des hommes, sur deux volets de l'histoire de l'abbaye, suivi d'un troisième volet en 2015 : Maillezais, terre de légende.

Jacques Boireau revient cette année avec un nouveau scénario qui rappelle la période gothique avec l'embellissement de l'abbatiale, devenue cathédrale. Maillezais étant devenu le siège épiscopal en même temps que Luçon, en 1317.

Mais le temps des foires et des réjouissances a été bref puisque déjà s'annonçaient les prémices de la guerre de Cent Ans. Dans Maillezais au temps des évêques, François Rabelais, juste évincé de son couvent des Cordeliers, à Fontenay, entre en scène. Il se réveille avec la réalité de la Renaissance et demande protection à l'évêque humaniste Geoffroy d'Estissac.


Jacques Boireau, metteur en scène et Paul Sourisseau, Président



Jacques Boireau développe son scénario


Les volontaires bénévoles s'inscrivent pour les différents rôles qu'ils souhaitent interpréter

Le verre de l'amitié clôture la présentation


La brioche vendéenne et appréciée avec le verre de rosé

 
 
Les bénévoles échangent sur la présentation de Jacques Boireau